Quelle est la définition d’une crise émotionnelle ?

desespoir

Découvrez-en les différents types et symptômes !

Quiconque n’a jamais entendu parler d’une crise émotionnelle, de ses signes et de ses répercussions sur le corps peut être terrifié. Il s’agit d’une sorte d’usure psychologique qui peut toucher toute personne incapable de faire face aux exigences et aux contraintes de la vie quotidienne de manière saine.
Chaque être humain a des limites, et lorsque ces limites sont dépassées, un déséquilibre émotionnel se développe, conduisant à une perte de contrôle et à une crise. Par conséquent, il est essentiel de connaître ses propres limites et d’être attentif à ses émotions.

Si vous voulez en savoir plus sur les causes d’une crise émotionnelle et sur la façon de l’éviter, continuez à lire cet article pour obtenir tous les détails.

Qu’est-ce qu’une crise émotionnelle et pourquoi se produit-elle ?

Une crise émotionnelle est définie comme une angoisse psychologique provoquée par diverses situations dans la vie d’une personne. Elle est également connue sous le nom d’explosion émotionnelle et se produit lorsque l’angoisse psychologique d’une personne dépasse sa capacité à faire face à la crise.

Chacun a une limite, c’est-à-dire une limite à laquelle il peut faire face à des situations psychologiquement désagréables. Lorsque cette limite est dépassée, une crise apparaît en raison de l’incapacité à résoudre naturellement le stress quotidien.

Une personne équilibrée accumule elle aussi des stress, mais elle est capable de les gérer de manière à ce qu’ils ne dégénèrent pas en un gros problème.

Quels sont les signes et les symptômes d’une dépression émotionnelle ?

Des symptômes physiques, ainsi que des symptômes émotionnels, peuvent apparaître lors d’une crise émotionnelle. Selon les psychiatres, une crise est une inadaptation interne à laquelle nous ne parvenons pas à faire face efficacement, et lorsqu’elle se développe dans le corps, elle est due à un problème de libération des tensions. En conséquence, les individus deviennent somatisés et utilisent le corps comme une soupape d’échappement.

Voici quelques-uns des symptômes physiques les plus courants :

  • le reflux acide ;
  • colite ulcéreuse
  • gastro-entérite ;
  • tachycardie
  • incapacité à respirer
  • perte de connaissance ;
  • nausées
  • perplexité mentale

Les signes physiques, quant à eux, ne sont pas toujours présents. La crise peut, par exemple, provoquer des crises de colère chez certaines personnes. La dépression, l’anxiété, les crises de panique, les phobies et les changements dans les habitudes alimentaires et de sommeil ont été signalés chez d’autres. Certaines personnes finissent par éviter les situations sociales, par s’isoler ou par ne plus faire d’activités normales.

Qu’est-ce qui peut provoquer une crise ?

Une crise émotionnelle sert d’avertissement pour obtenir de l’aide et déterminer la cause des symptômes. L’efficacité du traitement est déterminée par la précision du diagnostic.

Diverses causes peuvent contribuer à une crise émotionnelle, notamment :

  • les conflits relationnels ;
  • le décès d’un être cher
  • le stress au travail et les pressions excessives
  • des conditions tumultueuses
  • les difficultés financières
  • la perte d’un emploi
  • l’utilisation de produits chimiques toxiques

Il est essentiel de noter qu’une crise émotionnelle n’est pas une maladie, mais plutôt une réaction du corps à un état de détresse psychologique grave qui n’est pas géré de manière appropriée. Lorsqu’une crise survient, le corps signale soit que des problèmes plus importants doivent être résolus, soit que l’individu traverse une période de difficultés ponctuelles.

Quels sont les signes avant-coureurs d’une catastrophe en cours ?

Les indicateurs peuvent varier légèrement d’une personne à l’autre, mais il est essentiel de garder l’œil ouvert sur les points suivants :

L’anxiété est constante.

C’est le problème de rester dans le moment présent. L’individu est constamment à l’agonie à cause du passé ou de l’avenir, aspirant à ce qui est encore à venir. Lorsque vous ne parvenez pas à gérer l’imprévisibilité de la vie et que vous êtes constamment inquiet, c’est le signe qu’une crise est imminente.

Changements d’humeur

Lorsque des sautes d’humeur se produisent fréquemment et sans raison évidente, il s’agit également d’un indicateur d’alerte. Il s’agit de brusques changements d’humeur, comme le passage de l’exaltation à la mélancolie ou de la sérénité à la rage.

Dans ces circonstances, il est bon de surveiller les éléments déclencheurs qui provoquent ces réactions afin de pouvoir comprendre ce qui se passe.

Apathie et mépris des tâches courantes

L’angoisse psychologique a la capacité de modifier la façon dont une personne aborde son travail et ses responsabilités quotidiennes. Il n’est pas rare que l’apathie se développe à l’égard d’objets qui suscitaient auparavant votre intérêt.

Une insatisfaction persistante

Même lorsque tout va bien, un sentiment continu d’insatisfaction est un signe important que quelque chose ne va pas et que des problèmes internes doivent être résolus.

Comment éviter et traiter les crises émotionnelles ?

Tout d’abord, lorsqu’une crise émotionnelle survient, des tests sont nécessaires pour exclure tout problème de santé physique.

Pour mieux faire face à ce type de rupture, il faut apprendre à reconnaître une crise et être capable de la contrôler. Ensuite, voici quelques suggestions de prévention et de traitement :

Psychothérapie

La conscience de soi, qui peut être approfondie par une thérapie, est la clé de la prévention et de la guérison. Vous vous sentirez bien mieux préparé à faire face aux tensions et au stress de la vie quotidienne si vous apprenez à mieux vous connaître, à reconnaître vos déclencheurs et vos schémas comportementaux.

La thérapie est également un excellent moyen d’améliorer l’intelligence émotionnelle, qui est une compétence essentielle pour apprendre à comprendre et à contrôler ses propres émotions.

Il est important de se rappeler que le traitement ne s’adresse pas uniquement aux personnes atteintes de maladies mentales. C’est aussi un allié fantastique dans la prévention de troubles plus graves, ainsi qu’un excellent moyen de conserver l’estime de soi et d’apprendre à gérer les tensions internes.

Exercices de respiration

Parce que l’un des premiers indicateurs d’une crise émotionnelle est généralement une modification de la respiration, la respiration joue un rôle crucial dans la régulation des crises émotionnelles. Il est naturel de se sentir plus essoufflé et de manquer de souffle.

Par conséquent, l’intégration d’exercices de respiration dans votre routine régulière est une excellente méthode pour à la fois éviter et guérir les crises. Un bon exemple est la respiration lente et profonde, qui se déroule comme suit :

  • remplissez votre ventre, puis votre poitrine, sur l’inspiration ;
  • relâchez votre nombril, puis votre poitrine, sur l’expiration ;
  • Répétez dix fois lentement, en vous concentrant sur l’air qui entre et qui sort.

Pour observer les mouvements de haut en bas, allongez-vous, les yeux fermés, une main sur votre abdomen et l’autre sur votre poitrine.

Activité physique

La santé physique et la santé mentale sont inextricablement liées, c’est pourquoi l’exercice est si vital. L’un de ses principaux avantages est de réduire les niveaux de stress et d’anxiété, de fournir plus d’énergie et d’aider à améliorer l’estime de soi.

En outre, les activités physiques libèrent de l’endorphine et de la sérotonine, qui sont bénéfiques pour la concentration, l’humeur, la régulation du sommeil et le bien-être physique et mental général.

La meilleure approche pour éviter les problèmes est de les prévenir.

Pour éviter les crises émotionnelles, il est nécessaire de prêter attention à la charge de stress et aux tensions quotidiennes et de s’en occuper. Tout le monde sera confronté à des périodes plus difficiles et plus éprouvantes dans sa vie, mais être préparé psychologiquement fait toute la différence.

Par conséquent, prendre soin de sa santé mentale ne doit pas être quelque chose qui ne devient une routine que lorsqu’une crise a déjà commencé. Il faut s’y consacrer quotidiennement pour éviter que des problèmes plus importants ne prennent racine dans votre vie.

FR_FR